top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurEmilie Doby

L'automne énergétique


Depuis le 8 août, nous sommes entrés dans la saison du Poumon : l'automne.


Comme vous avez pu le lire sur l'article consacré aux saisons énergétiques, elles débutent plus tôt que nos saisons occidentales.

Même si les températures caniculaires de ces derniers jours vous empêcheront certainement d'y croire, l'automne commence bien doucement.

Selon le calendrier chinois, le 22 août marque la fin des chaleurs.


L'automne est une saison importante car c'est une saison de transition, de passage. l'énergie Yang à son apogée l'été (Yang de Yang) décroit doucement lors de l'automne pour nous emmener progressivement vers l'hiver (Yin de Yin).


C'est la saison de l'arrêt de la croissance, des récoltes, du rassemblement des forces et des denrées pour l'hiver. C'est une saison de calme, de retour à soi.


 

Parlons du Poumon


J'écris Poumon avec une majuscule car il s'agit ici de parler de son énergie et de l'ensemble des éléments qui s'y rattachent et non de l'organe.


Selon la loi des 5 mouvements :

  • Le Poumon appartient à l’élément métal,

  • Il est en relation avec le Gros Intestin,

  • Il correspond à la direction Ouest, à l’automne,

  • Sa saveur est le piquant,

  • Sa couleur est le blanc,

  • Il s'ouvre au nez,

  • Son liquide est le mucus,

  • Son émotion est la tristesse.


Ses Fonctions sont :

  • Gouverner le Qi et contrôler la respiration

  • Diffuser et faire descendre le Qi et les liquides

  • Gouverner la voie des eaux

  • Diffuser l'énergie défensive (Wei Qi)

  • Gouverner la surface du corps, contrôler la peau et les poils

  • Abriter le Po (l'âme corporelle)

Comme vous le voyez, ses fonctions ne sont pas uniquement liées au système respiratoire. Il est en lien étroit avec les liquides organiques dont il assure la diffusion vers la peau.


On dit que le Qi frais de l'automne nourrit le Poumon.

Puisqu'il est au cœur de la saison, il est potentiellement soumis à des agressions et des déséquilibres.

Puisqu'il s'ouvre au nez et qu'il est à l'origine de l'énergie défensive, si il est en faiblesse, nous serons plus sensible aux virus de saison.

C'est un organe humide par nature, il produit du mucus qui hydrate l'ensemble du système respiratoire. Il est donc sensible à la sécheresse et à la chaleur de l'été qui peuvent le léser.

Vous comprenez donc que les températures caniculaires que nous avons en ce début d'automne ne sont pas les meilleures conditions climatiques pour le Poumon.



 

Quelques signes de déséquilibre liés au Poumon.



Lorsque le Poumon est lésé, de nombreux symptômes liés à ses fonctions peuvent apparaître comme par exemple :

  • toux (sèche ou grasse)

  • éternuements

  • écoulement nasal ou nez bouché

  • fièvre

  • asthénie

  • envie de se taire

  • essoufflement

  • gorge qui chatouille, grattouille

  • peau sèche

  • mélancolie, nostalgie

  • ...

Ces symptômes ne vous rappellent-ils pas les petits maux de l'automne ?



 

Prendre soin de soi pendant l'automne c'est prendre soin de son immunité.


Les 1ères choses en faire sont en lien avec notre hygiène de vie en suivant le rythme de la saison.


Le poumon n'aime pas le froid, il est important de veiller à se couvrir en conséquence, notamment garder le cou et la nuque au chaud et à l'abri du vent.


La saveur qui le nourrit est le piquant, il est important de la lui apporter mais en quantité raisonnable. En effet, en excès elle aura tendance à disperser l'énergie ce qui pourra la léser. On privilégiera les aliments de nature tiède et de couleur blanche.

La saveur piquante est extériorisante, c'est à dire qu'elle permet d'évacuer le froid  des énergies perverses climatiques. La cuisson en papillote, ou à la vapeur mais avec des herbes aromatiques, devra être privilégiée.

LES ALIMENTS DE L'AUTOMNE : Radis, navets, carottes, poireau, chou rave, céleri, oignon, piment, aneth, badiane, coriandre, cannelle, gingembre, ail, menthe, muscade, piment, poires, raisins, pommes, châtaignes, noix, céréales complètes ou semi complètes, millet, riz complet ou semi complet, Viandes blanches - poissons à chair blanche ou ferme

(Article détaillé sur l'alimentation de l'automne à venir très prochainement)


De nombreuses plantes médicinales ont un tropisme sur le poumon comme l'astragale, la nigelle ou la bourrache par exemple. Mise en garde : comme tout principe actif, les plantes ne sont pas à prendre sans être bien conseillé, elles ne sont pas indiquées pour tout le monde.


L'automne est une phase de décroissance, ce n'est pas le moment idéal pour se lancer à corps perdu dans une activité sportive intense. Il faut cependant continuer à bouger. Privilégiez des activités comme le Tai Chi Chuan, le Qi Gong, le yoga ou encore la médiation par exemple.

Notre mode de vie qui place la rentrée en septembre et nous demande donc de fournir une grosse énergie de démarrage est complètement à l'opposé de l'énergie climatique. Nous devrions nous caler sur le rythme de la nature qui elle se prépare à hiberner.


Pour suivre cette nature à minima, il est conseillé de commencer à se coucher plus tôt.


Sur le plan émotionnel, nous pouvons profiter du tranchant du métal pour faire du tri dans nos papiers et se débarrasser de ce qui nous encombre.


Pour aller plus loin pour passer l'automne dans les meilleurs conditions possible, n'hésitez pas à consulter. Le Shiatsu sera votre allier durant cette saison.


Passez un bel automne.



Emilie Doby

certifiée " spécialiste en shiatsu" par le SPS


80 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page